Beaucoup de monde vendredi soir à la Manufacture Bohin, qui va continuer de s'ouvrir sur la région et l'international.

L'agence Normandie Attractivité orchestrait vendredi soir une communication visant à « promouvoir et valoriser la Normandie auprès de ses acteurs régionaux, nationaux et internationaux, qui aiment la Normandie, osent le dire et la faire rayonner ». L'équipe de l'agence développe depuis juin dernier les multiples atouts du territoire, entre mer et campagne, qualité de vie, patrimoine, culture et gastronomie.

 

Autant de raisons de faire découvrir « les nombreux talents, entreprises et associations innovantes, et accompagner ses acteurs ». Le réseau est en tain de se former, « nous comptons déjà 1 700 ambassadeurs en France et à l'international, comme à Shanghaï, Séoul, Sydney, Bruxelles », se réjouit le président de la nouvelle marque normande, Philippe Augier, persuadé que cette aventure se fera « dans un esprit collectif où les valeurs de chacun seront partagées ».

 

Entreprises, associations du public ou du privé, 220 au total à ce jour ont choisi d'adhérer à Normandie Attractivité. Michaël Dodds, directeur général, a salué les adhérents de la première heure: la manufacture Bohin, riche de 185 ans d'histoire; le fabricant de paillettes Langlois-Martin, qui vient d'annoncer son arrivée à Saint-Ouen-sur-Iton; l'usine chimique Oril industries et le skipper Edouard Golbery, ambassadeur granvillais.